Animatrice en maîtrise des énergies et des fluides au PIMMS de Dijon pendant 2 ans, Cathy nous livre son expérience.

  • Ton parcours avant le PIMMS ?
    J’ai fait un service civique au centre d’information et d’orientation (CIO) pendant 7 mois. Puis? j’ai commencé mon premier emploi en 2017 au PIMMS de Dijon pendant lequel je suis restée 2 ans. J’ai connu le PIMMS de Dijon grâce à une annonce sur Pôle Emploi, ça rentrait dans le cadre de mon BTS ESF (Economie sociale familiale) à l’IRFA.

  • Parle-nous brièvement de tes missions en tant qu’animatrice
    Nous arrivons le matin au bureau, nous confirmons nos rendez-vous et nous préparons le démarchage pour l’entre rendez-vous. Une fois rentré, nous passons à l’étape du reporting.

  • Avantages / difficultés du métier d’animatrice en maîtrise des énergies et des fluides
    Ce que j’ai le plus apprécié dans ce métier : les actions collectives et les rendez-vous à domicile. On aide les gens en leur donnant des conseils et des éco-mousseurs, on leur montre qu’on peut faire des économies sans spécialement changer ses habitudes. Le quartier que j’ai préféré démarcher était Fontaine d’Ouche sans hésiter, en centre-ville l’action est plus compliquée à mener.

    Concernant les difficultés, je dirais le démarchage qui est selon moi la partie la moins simple. La plupart du temps, tu sollicites des personnes qui n’ont pas envie de l’être et il y a généralement plus de refus que d’acceptations. Les gens se méfient des choses gratuites, il faut absolument justifier le fait que notre prestation n’est pas payante. Dans les bâtiments privés, les gens sont plus méfiants. Alors que, dans les bâtiments publics, il est moins difficile d’obtenir des rendez-vous car certains bailleurs dijonnais ont communiqué sur l’action et les habitants la connaissent.

  • Meilleure anecdote/souvenir en rendez-vous
    Il y a un rendez-vous qui m’a particulièrement marqué, c’était un samedi matin et à la fin du rendez-vous, la personne m’avait préparé des samoussas et des beignets de viande sans me le dire, j’ai trouvé cela très gentil de sa part.

  • Quelles compétences as-tu acquises pendant 2 ans ?
    J’ai plus confiance en moi, j’ose davantage aller à la rencontre d’un usager et prendre la parole devant un public. Le PIMMS de Dijon m’a surtout apporté une expérience professionnelle alors que je n’en avais pas. C’est rare de trouver un métier dans cette branche, dans mon BTS, nous étions seulement 3 personnes sur 12 à avoir trouvé à un métier dans notre secteur.

  • Des idées/ pistes pour la suite ?
    Je souhaiterais travailler dans l’animation sociale : pouvoir animer et créer des ateliers sur la vie quotidienne. J’aimerais trouver un contrat d’un an dans l’idéal pour commencer la formation pour avoir le diplôme d’état.
Catégories : Actualités