CERTIFICATION MÉTIER – PIMMS DE DIJON

LA MÉDIATION SOCIALE

« La médiation sociale est définie comme un processus de création et de réparation du lien social et de règlement des conflits de la vie quotidienne, dans lequel un tiers impartial et indépendant tente à travers l’organisation d’échanges entre les personnes ou les institutions de les aider à améliorer une relation ou de régler un conflit qui les oppose. »

CERTIFICATION À LA NORME « MÉDIATION SOCIALE » XP X60-600

En janvier 2020, l’ensemble du réseau national des PIMMS a été reconnu conforme à la NORME AFNOR XP X60-600. Cette certification reconnait le professionnalisme des PIMMS et la qualité de leur service.

Un cadre déontologique délimite la médiation sociale et ses champs d’action à travers 8 registres d’intervention.

ASSURER UNE PRÉSENCE ACTIVE DE PROXIMITÉ

L’un des rôles clés du médiateur social est d’être attentif à son environnement. Cette veille lui permet d’identifier les besoins et les attentes des habitants dans l’objectif d’apporter son aide. Le médiateur social doit être présent et visible sur le terrain afin de dissuader par sa simple présence les comportements inciviques et favoriser les échanges.

PRÉVENIR ET GÉRER LES SITUATIONS CONFLICTUELLES

Le médiateur social doit détecter les situations conflictuelles et les modérer avant que le conflit n’empire. Il peut aussi être amené à agir sur un conflit passé et mettre en place un échange entre les deux parties afin de les réconcilier et d’assurer une bonne entente future.

INFORMER, SENSIBILISER ET/OU FORMER

Dans son quotidien, le médiateur social diffuse de l’information et sensibilise le public sur différentes thématiques (consommation d’énergie, incivilités, travaux). Son but est dans un premier temps d’effectuer le déroulé de l’action avec l’habitant afin de le rendre autonome par la suite.

PARTICIPER À UNE VEILLE SOCIALE TERRITORIALE

Le médiateur sociale, du fait de sa présence quotidienne auprès des habitants, recueille de l’information et identifie les transformations ayant lieu dans son territoire d’intervention. De cette manière, il est en mesure de faire remonter les éventuels problèmes et dégradations aux acteurs locaux, afin de prévenir des dangers potentielles.

METTRE EN RELATION AVEC UN PARTENAIRE

Etant en contact perpétuel avec ses partenaires, le médiateur social, dans certains cas, peut passer le relais à des professionnels dédiés à une problématique précise. Si besoin, il sera à même d’accompagner physiquement la personne lors de cette rencontre.

LEVER LES INCOMPRÉHENSIONS ENTRE LES PERSONNES ET LES INSTITUTIONS

Le médiateur social crée des passerelles et un climat d’écoute permettant aux personnes de s’approprier leur environnement. Il peut également porter à connaissance des institutions la spécificité des personnes qu’il accompagne dans l’optique de faciliter au mieux la compréhension.

FACILITER LA CONCERTATION ENTRE LES HABITANTS ET LES INSTITUTIONS

Le médiateur favorise le dialogue entre les institutions et les habitants. Il fait remonter ou descendre les attentes de chacun afin de laisse l’opportunité à tous et à toutes de s’exprimer. Ce processus a pour objectif l’amélioration de la vie quotidienne. 

FAVORISER LES PROJETS COLLECTIFS, SUPPORTS DE MÉDIATION ET FACTEUR DE LIEN SOCIAL

Enfin, le médiateur social encourage, voire met en œuvre, des actions collectives au profit des habitants. Ces activités ont pour but de rompre l’isolement social et d’améliorer la vie en société.