Jérémy, animateur en maîtrise des énergies au sein du PIMMS de Dijon pendant 2 ans, revient sur son expérience en tant que médiateur.

  • Comment as-tu connu le PIMMS de Dijon ?

Dans le passé, j’avais déjà croisé des médiateurs transport sur le terrain. Je connaissais donc de vue l’association. Lors de ma recherche d’emploi, ma conseillère Pôle Emploi m’a parlé du PIMMS de Dijon et du poste d’animateur en maîtrise des énergies et elle a proposé ma candidature.

  • Qu’est-ce qui t’as motivé à rejoindre le PIMMS de Dijon ?

La perspective de vivre une grande expérience humaine, de rencontrer du monde, d’aller vers les autres ; c’est une expérience enrichissante. Le PIMMS de Dijon propose également d’acquérir une expérience professionnelle solide. Un accompagnement dans ma reconversion professionnelle était également proposé et, c’est vrai, j’ai eu la sensation d’être épaulé dans mon parcours, même durant les moments de difficiles.

  • Pour toi, en 5 mots, le PIMMS de Dijon c’est quoi ?

Le PIMMS de Dijon c’est la convivialité. C’est créer du lien – avec des personnes isolée parfois – c’est un univers dans lequel l’aspect humain est essentiel. La polyvalence est également importante, que ce soit au sein de ses missions ou lors d’immersions dans les autres services. Enfin, c’est l’empathie car en tant que médiateur il faut savoir se mettre à la place de la personne que l’on a en face de nous.

  • Quel a été ton parcours avant de rejoindre le PIMMS de Dijon ?

J’ai fait une Licence de langues étrangères et un Master Langues et Affaires Internationales. J’ai cherché en vain des emplois dans mon secteur d’activité : la traduction. Malheureusement c’est un secteur bouché et qui s’automatise de plus en plus, j’ai donc enchaîné les petits boulots. J’ai essentiellement travaillé dans la vente et auprès de domaines viticoles.

  • Pourquoi as-tu choisis la maîtrise des énergies et pas un autre type de médiation ?

En fait, on m’a proposé tout de suite la maîtrise des énergies lors de ma recherche d’emploi. Je me suis senti concerné par la démarche ; je faisais déjà attention aux éco-gestes dans mon quotidien alors j’ai voulu partager avec les autres mon propre vécu à ce niveau-là. J’ai perçu la mission comme vraiment utile, tant d’un point de vue environnemental que financier, et surtout pour les plus démunis.

  • Qu’est-ce qui te plaît le plus dans ton rôle d’animateur en maîtrise des énergies ?

Ce que j’affectionne le plus c’est aller à des rendez-vous et partager des conseils. Malgré ma timidité, j’ai aimé être au contact des gens. Les missions m’ont même aidé à sortir de ma zone de confort et vaincre ma timidité. Ce poste m’a apporté beaucoup sur tous les plans : c’est une expérience professionnelle réussie et personnellement ça m’a permis d’aller de l’avant.

  • Que retiendras-tu de ton expérience au PIMMS de Dijon ?

Je retiendrai surtout la bonne ambiance entre collègues et avec la hiérarchie. Pendant les rendez-vous, certaines personnes nous portent également de petites marques d’attention et se montrent généreuses envers nous. C’est une forme de reconnaissance qui nous montre que l’on se rend chez eux non pas seulement pour fournir un kit, mais aussi pour l’aspect humain.

  • Quel est ton projet professionnel pour le futur ?

Je travaille actuellement sur plusieurs pistes : continuer dans le prolongement de ce que j’ai commencé au PIMMS et donc continuer dans la médiation, ou travailler dans le monde du numérique en tant que Développeur logiciel ou Community Manager, qui sont d’anciens projets.

Catégories : Actualités